À Rome, Mehriban Aliyeva, la Première dame d’Azerbaïdjan a participé à la cérémonie d’inauguration du monument au grand poète génial Nizami Gandjavi

Conformément à la disposition du Président de la République d’Azerbaïdjan du 23 décembre 2011 « Sur la célébration du 870eanniversaire du poète et penseur génial azerbaïdjanais Nizami Gandjavi », dans le cadre des actions, consacrées à l’anniversaire du poète, a eu lieu l’inauguration du monument du grand maître de parole au parc célèbre Villa Borgeze à Rome, avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev et la participation de l’Ambassade d’Azerbaïdjan en Italie.

Selon AzerTadj, la Première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva, présidente de la Fondation Heydar Aliyev était présente à la cérémonie de l’inauguration.

La Première dame Mehriban Aliyeva et la responsable du département des relations internationales de la mairie de la ville de Rome Serena Forni ont enlevé le voile blanc du monument.

Une gerbe de fleurs a été déposée au pied du monument.

Dans son discours inaugural, Serena Forni a exprimé sa reconnaissance à la Première dame pour la participation à la cérémonie, ayant apprécié l’ouverture du monument de Nizami Gandjavi comme symbole d’amitié entre les deux pays.

En considérant l’édification du monument du poète génial azerbaïdjanais Nizami Gandjavi comme une partie de la collaboration entre deux pays, Serena Forni a remarqué, que dernièrement, grâce aux efforts de Mehriban Aliyeva, une série d’actions a été organisé à Rome.

 Serena Forni a aussi souligné l’importance de la manifestation, consacrée au 20e anniversaire de l’instauration de l’indépendance de l’Azerbaïdjan.

 Ayant hautement apprécié l’œuvre de Gandjavi, le professeur de l’Université Orientale de Naples Minelli Bernardini a appélé les œuvres du poète, né dans la ville azerbaïdjanaise de Gandja, « trésor sans prix à tous les temps ».

Le professeur a noté, que l’héritage littéraire du poète, appartenant au peuple azerbaïdjanais, présentait également un grand intérêt pour d’autres peuples. « On connaît bien Nizami en Italie aussi», a dit le savant, en remarquant, que ses poèmes étaient traduits en italien et étaient aimés et que cet héritage a une importance universelle.

Mehriban Aliyeva a pris la parole à la cérémonie.

En remerciant tous ceux, qui participaient à l’édification du monument, elle a rappelé, qu’il y avait les journées de la culture azerbaïdjanaise en Italie en ce moment et que l’inauguration du monument au poète génial a été l’aboutissement de ces événements.

Elle a souligné, que l’œuvre de Nizami se distingue par sa grande compétence et ses réflexions sur la justice et la bonté. Elle a noté, qu’au moyen âge, à l’époque de la Renaissance, plusieurs poètes européens évoquaient les œuvres de Nizami.

En parlant du mausolée de Nizami Gandjavi à Gandja, qui est conservé par l’état comme monument culturel et historique, la première dame d’Azerbaïdjan a dit :

« Je suis sure, que l’inauguration de ce monument dans le parc célèbre, au cœur de Rome, augmentera l’intérêt à sa poésie en Italie. Cet événement contribuera au renforcement des rapports entre nos deux pays dans les sphères culturelle et humanitaire.

Aujourd’hui, l’Italie et l’Azerbaïdjan sont partenaires dans tous les domaines et nos rencontres dans le cadre culturel portent un caractère traditionnel.

En décembre dernier, à Rome, s’est tenue la Soirée d’Azerbaïdjan à l’occasion du 20e anniversaire de l’indépendance de notre pays. La musique azerbaïdjanaise et le mougham avaient sonné au Théâtre d’Opéra de Rome. Une exposition de l’école de tapisserie azerbaïdjanaise avait été organisée. L’exposition « Vol à Bakou » sera organisée à la fin de cette année. Elle reflètera l’art contemporain azerbaïdjanais. Les Journées de la culture azerbaïdjanaise ont été accueillies avec un grand intérêt. Cet automne, les Journées de la culture italienne seront organisées en Azerbaïdjan. Je voudrais constater, que dans notre pays on connaît bien et on aime l’histoire, la culture, l’art, la musique, l’école de peinture et d’architecture d’Italie ».

« La culture et l’art sont un moyen parfait de communication et de compréhension entre les gens », a dit Mehriban Aliyeva, en espérant, qu’à l’avenir, les rencontres entre nos deux pays seraient plus fréquentes et des projets communs plus nombreux, et que notre coopération serait encore plus forte ».

Les auteurs du monument du poète génial à Rome sont le peintre du peuple Salkhab Mammadov et le peintre éminent Ali Ibadullayev.

Le projet est adopté et confirmé par la commission pour l’histoire et l’art de la mairie de Rome.

 Le monument inauguré à Rome est un pas important pour la commémoration et la propagande de l’héritage artistique de Nizami Gandjavi et de la littérature classique azerbaïdjanaise à l’échelle mondiale.

 

Publicités

À propos de editor

Première dame d'Azerbaïdjan, Mehriban Aliyeva.

Publié le 2012/04/22, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :